Dessine moi un mouton...

Publié le par Léo Nil



Parce qu'il semblerait que « famille d'artistes » soit une mine de références alors, après quelques recherches sur la toile, replacer l'histoire de cette famille dans un contexte historique continue de donner sens.


Donc, une migration de l'Italie vers l'Argentine en 1953.

A cette époque, il y a nombre de postulants. L'Italie étant proche de la Suisse, on peut supposer que le fameux timbre ait voyagé avec les parent, en bateau.


1953, arrivée du couple à Buenos Aires.

2 ans après, le 16 juin 1955, une tentative de coup d'état avorte en Agentine.

La lettre de M. Merrick date du 15 juin 1955 !

Quand elle arrive les relations entre l'Argentine et les etats unis sont rompues. Et là, on imagine que c'est le début de la « chute » de la famille avec la lapidattion des biens pour valoriser les arts et donc lutter contre un état militaire qui s'installe en septembre de la même année.


Ensuite Buenos aires c'est la Calle Corrientes : « la rue où personne ne dort jamais », la rue des théâtres, du cinéma, des libraires , des éditeurs...

On peut imaginer, que la famille vit dans le quartier...Supposition, cependant cela aurait du sens!


Alors, la rue avant 1970 c'est sur ce lien


Commenter cet article

karine 11/05/2008 11:07

Je propose que l'on fasse un petit voyage d'études à Buenos Aires pour concrétiser tes recherches

Cecile 09/05/2008 08:16

J'ai eu peur : je croyais que tu allais nous parler de "la petite maison dans la prairie" ... ouf !
Tu crois que c'est Merrik qui a engendré la merde, là-bas ?

pb 08/05/2008 22:06

"lorsque nous nous plûmes,
mon ami Pierrot,
Tu pris un nom de plume
Pour m'écrire un mot" CL.G

marjonouille 08/05/2008 14:42

c'est sur, ça va être un choc pour Sylvie. Tout s'éclaire...Merci

ingrid 08/05/2008 11:56

J'aime cette photo....
Merci pour cet éclaircissement qui tu as raison ajoute encore du sens... encore un truc qu'on vient de comprendre !!!